Les TV nationales à Expo 02

Expo 02 - Arteplage de Neuchâtel Crédit/Copyright : RTS/Expo.02/Yves André

Expo 02 : Discours du 9 avril 2002 prononcé au nom des quatre TV nationales.

La Suisse a donc rendez-vous avec elle-même, dans quelques semaines, sur les rives des lacs de Neuchâtel et de Morat. Un rendez-vous passionnant et passionné, parfaitement emblématique de la Suisse des années 2000. Une Suisse qui se découvre finalement pleine d’audace, de doutes aussi, une Suisse plurielle, capable d’éclater en 4 lieux ce qui est sensé la rassembler en un seul.

La télévision sera à ce rendez-vous. Avec conviction, avec un engagement sans précédent. Avec l’envie de raconter, de montrer, de dresser le livret audiovisuel de cet immense spectacle dispersé sur les arteplages de Neuchâtel, Bienne, Yverdon et Morat.

La TSR, SF drs, la TSI et la Televisiun Rumantscha vont donc unir leur force, durant 4 mois pour couvrir Expo 02. Le coup d’envoi officiel sera bien entendu le spectacle d’ouverture, signé François Rochaix.
Une incroyable performance artistique et audiovisuelle qui mobilisera quelques 280 collaborateurs de la SSR, 6 cars de reportage, 5 régies, près de 40 caméras, 3 bateaux et un hélicoptère. Ce spectacle n’existerait pas sans la télévision. Il illustre ainsi, à lui tout seul, l’étroite collaboration entre expo 02 et les télévisions du service public suisse. Une collaboration qui s’exprimera aussi durant les journées cantonales, la Fête du 1er août et la cérémonie de clôture. Toutes ces manifestations seront retransmises sur les 4 chaînes de SSR SRG idée Suisse.

Et puis, chacune à leur manière, les 4 chaînes de télévision de la SSR vont proposer à leurs téléspectateurs d’innombrables rendez-vous, originaux, tantôt réguliers tantôt événementiels, qui rythmeront l’été et l’automne 2002.

Florilège de quelques bons moments parmi une offre audiovisuelle particulièrement riche

Ainsi, par exemple, Schweiz Aktuell, sur SFDRS, sera réalisé en direct de l’Expo, durant 159 jours. Rundschau et B magazin thématiseront, chaque semaine les coulisses d’Expo 02. Sans oublier bien sûr la place accordée à la manifestation dans les différentes éditions du tagesschau et de 10 vor 10.

Du côté tessinois, la TSI nous fixe rendez-vous, au moins 3 fois par semaine avec des plages spéciales du telegiornale. Et chaque semaine, l’émission Quotidiano parlera de la présence de la Suisse italophone à l’Expo.

La Télévision romanche sera aussi de la fête avec son telesguard et surtout le magazine du dimanche, Cuntrast qui offrira une couverture spéciale de la journée cantonale des Grisons, à fin août. Plusieurs téléfilms romanches seront aussi proposés aux visiteurs de l’expo.

La Télévision Suisse romande, enfin, consacrera des pans entiers de sa grille des programmes à la manifestation. Avec une émission quotidienne tout d’abord, Zig Zag café, rebaptisée pour l’occasion Zig Zag expo, réalisée en direct de l’expo. Avec ensuite une édition quotidienne de l’information régionale, réalisée elle aussi depuis les sites d’expo 02. Avec enfin des rendez-vous inédits, originaux comme par exemple « L’assiette en ballade », qui comme son nom l’indique s’intéressera aux bonnes tables de la région des trois lacs, la revue de l’Expo, tous les samedis, signée par le duo d’humoristes Cuche et Barbezat, ou encore les films de l’atelier zerodeux, où de jeunes cinéastes suisses porteront un regard subjectif – et sans nul doute incisif – sur l’exposition nationale.

Cette très forte couverture audiovisuelle serait incomplète sans la présence, sur place de moyens de production important. On signalera ainsi, à Bienne, la construction d’un studio complet qui accueillera les émissions de SFDRS. La TSR et la TSI utiliseront un studio flottant, sorte de 6ème arteplage qui sillonnera les 3 lacs avec un studio équipé de 4 caméras HF, une régie image, une régie son, un banc de montage…le tout pouvant retransmettre en direct, y compris durant la navigation.

La Suisse a rendez-vous avec elle-même disions nous au début de ce bref exposé. Profitons de cette occasion pour ouvrir aussi le dialogue avec le reste du monde. SSR SRG y contribuera en relayant ses programmes sur TV5 Monde, qui consacrera aussi une journée spéciale à l’expo, et à 3 sat.

Cet engagement, sans doute sans précédent, repose sur une conviction simple : La Suisse a besoin de prendre le temps, de temps en temps, de se retrouver autours de ce qui la rassemble, ou, pourquoi pas, de ce qui la divise aussi. Ce dialogue est essentiel au pays. Et c’est certainement la responsabilité d’une télévision de service public que d’y participer pleinement.

Gilles Marchand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compléter le calcul ci-dessous afin de filtrer les commentaires indésirables (spam). *