Le service public audiovisuel, entre universalité et singularité

Le 9 février dernier, Gilles Marchand, directeur général de la SSR, était invité par la Fondazione Möbius Lugano et Coscienza Svizzera. Lors de la conférence qu’il a donnée à cette occasion, il a fait part au public de ses réflexions sur l’ADN du service public et sur sa légitimité. Quelle est la raison d’être de la SSR? Comment se distingue-t-elle des autres diffuseurs? Et quels sont les thèmes dominants du débat sur le service public?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compléter le calcul ci-dessous afin de filtrer les commentaires indésirables (spam). *